La Chronique de Léo #10

Un bon week-end pour les équipes Languedociennes de Fédérale, avec notamment la 1e victoire de Servian Boujan, et les belles victoires du RO Agde à Tulle et du RC Nimois sur l’ogre Strasbourgeois…

FEDERALE 3 POULE 10

Nos deux représentants Héraultais croisaient le fer ce Dimanche au stade Zizou Vidal à Lespignan où l’équipe de Série Rugby était présente. Malheureusement, suite à un enchainement de problèmes techniques, nous n’avons pu assurer la retransmission en direct qui était prévue, à notre plus grand désarroi… Ce n’est que partie remise pour une prochaine fois !
Condamnés à l’emporter pour renforcer ses chances de qualification, les Vendroïs ont démarré ce match tambour battant avec un essai après 5 minutes seulement, mais la réaction Palavasienne ne se faisait pas attendre avec un essai tout en puissance.




Par la suite, Palavas marquait deux nouveaux essais pour mener 25-15 à la 47ième minute. A ce moment-là, on pensait que la messe était dite pour les Verts et Blancs mais, très indisciplinés, les Palavasiens commettaient des fautes qui permettaient à l’Entente de revenir dans le match grâce à la réussite de son buteur Berradouan qui remontait le score petit à petit jusqu’à passer devant au planchot à 8 minutes de la fin. Avec seulement deux points d’avance, la tension était palpable en cette fin de match mais les Vendrois tenaient le coup et ces deux petits points suffisaient à leur bonheur. Succès Vert et Blanc: 27-25.
Toutes deux encore en course pour la qualification, deux gros morceaux attendent nos locaux au prochain match, Aubagne à domicile pour Palavas et un gros déplacement à Aix pour l’EVL.

Une victoire importante pour l'EVL
1e victoire pour le SBR qui les récompense pour leur tenacité !
La B de l'EFSC également victorieuse après le forfait de son homologue de Côte Veermeille

FEDERALE 3 POULE 11

La bonne nouvelle de ce week-end nous vient de Servian où les ententistes du Servian-Boujan Rugby ont remporté leur premier succès cette saison !
Après deux matchs nuls, l’abnégation et la vaillance de ces joueurs aura payé face à l’US Thuir Dimanche. Les Serviannais sont restés fidèles à leur rugby, n’hésitant pas à faire vivre le ballon, à envoyer du jeu. Après un chassé-croisé en première mi-temps, le SBR a pu développer son jeu en seconde période, proposant un gros défi aux Catalans et se payaient même le luxe de prendre le large (26-10) grâce à quatre réalisations dont deux pour leur paire de centre Palao-Bruno. En fin de match, Thuir parvenait à inscrire un essai puis une pénalité pour réduire le score à 26-20, empochant le bonus défensif.
Après un match nul contre la lanterne rouge Servian-Boujan, une défaite face à l’avant dernière l’Avenir Blanc Bleu, la Côte Vermeille poursuit son chemin de croix en s’inclinant face à Fleury-Salles-Coursan, antépénultième au coup d’envoi. Le forcing des locaux dans les dix dernières aura raison des espoirs Catalans. Pas loin de faire un coup en terres Audoises, le XV de la Côte Vermeille pourra regretter son indiscipline qui l’aura vu jouer à 13 contre 15 pendant un temps.
Au Stade de l’Aiguille, l’US Quillan-Limoux recevait l’Avenir Bleu et Blanc fort d’un succès probant sur la Côte Vermeille pour son dernier match. Derrière au score pendant pratiquement l’intégralité de la partie, les Quillouxins ont finalement pris le meilleur sur la formation héraultaise de l’Avenir Bleu et Blanc à 4 minutes du terme de la partie grâce à une dernière pénalité du buteur maison Tribillac, appuyé par le vent.
Co-leader en petite forme ces derniers temps, l’ES Catalane a pris le meilleur sur le Stade Piscénois samedi. Dans des conditions dantesques, vent violent, pluie, neige, il n’y a donc pas eu de grandes envolées. Les Catalans ont très bien su s’adapter à la météo en alternant ballons portés et grandes chandelles pour éclairer, méthode payante car ils inscrivaient un essai selon ce modèle peu avant la mi-temps. En fin de partie, l’apport du banc Piscenois leur permettrait de ne pas rentrer les mains vides en pays Héraultais, puisqu’ils inscrivaient un essai par Carayon dans les arrêts de jeu.
Les deux équipes se sont retrouvées à la fin du match pour une troisième mi-temps comme on les aime dans les plus pures valeurs de notre sport. Nous en profitons pour souhaiter un prompt rétablissement au flanker Catalan Geoffrey Chabran, qui a dû quitter le terrain prématurément à cause d’une importante blessure aux cervicales.
L’autre co-leader, l’Avriron Gruissanais était en déplacement à Jacou. Invaincus depuis sept matches, les Gruissanais n’ont pas su prendre la mesure de leurs adversaires du jour dans un partie relativement équilibrée où mis à part un essai de Pouey pour Gruissan, seuls les buteurs avaient leur mot à dire. Et c’est le cas de le dire car Oustric auteur de tous les points de son équipe au pied allait sceller l’issue du match à la main cette fois-ci par un essai dans les ultimes instants de la rencontre ! Dans ce match Pouey-Oustric, c’est le second nommé qui offrait le succès à ses troupes. Avec cette victoire, Jacou se venge d’une valise reçue au match aller en terres Audoises.

Sacré duel à prévoir Dimanche du côté de Gruissan où l’Aviron recevra son homologue de l’ES Catalane, les deux équipes se partagent le trône et dimanche une seule aura le luxe de pouvoir s’y asseoir.
Autre affiche dimanche 12 mars, la « finale » du bas de tableau : Avenir Blanc Bleu – Servian-Boujan Rugby, après s’être offert son premier succès, l’entente Servian-Boujan tentera de poser des problèmes à son voisin séduisant depuis quelques matches!
Dans les autres rencontres, la bataille pour les phases finales s’intensifiera avec de beaux duels en perspective…

FEDERALE

2 POULE 5

C’est une équipe de Prades aux dents longues qui se présentait à Leucate dimanche. Dans leur course au maintien, les Catalans avaient besoin de points et étaient bien décidés à en ramener de Leucate. Vaillants et généraux au combat pendant 80 minutes, ils ne repartiront qu’avec le point du bonus défensif. Score acquis à la mi-temps, sur une de leur seule phase de domination les Audois marquent, les défenses se neutralisent en seconde mi-temps. Duel de buteur pour le reste, jeu brouillon, Leucate bégaye mais ça passe.
Castelnaudary recevait Millau, pour des ambitions aux antipodes. Plus puissant devant les Chauriens inscrivaient le seul essai de la partie sur un groupé-pénétrant dévastateur aplati par Lala. La rencontre était âpre, physique, l’engagement était total peut-être un peu trop même, car une bagarre générale monstre obligeait les deux équipes à finir le match à 14. Marti concrétisait le boulot de ses gros avec trois derniers points à 4 minutes de la fin, pensant avoir fait le plus dur. A la 84ième minute, le buteur Millavois, auteur de l’intégralité des points de son équipe manquait la pénalité de la gagne. Score finale 13-12, les Audois pouvaient laisser exprimer leur joie.
Castelnaudary ira à Gaillac, en passe de se qualifier, et comptera sur un faux-pas de ses rivaux pour le maintien : Salanque Côte Radieuse et la Jeunesse Pradéenne Confluent Canigou qui recevront respectivement Balma et Mazamet.

De justesse pour Leucate !
La joie dans le vestiaire du ROC
Belle performance à l'extérieur pour le ROA

FEDERALE 1 POULE 3

Le RO Agathois est décidemment bien le tube de l’hiver ! Inarrêtables en 2017, les maritimes ont acquis un nouveau succès à l’extérieur cette fois ci sur la pelouse des Corrèziens de Tulle. Un temps dominés par un solide pack adverse, les Agathois ont su prendre leur mal en patience et profiter au mieux des nombreuses fautes adverses que le buteur Alayrangue, auteur d’un sans-faute, sanctionnait à grands coups de pied entre les poteaux.
Les Agathois tenteront de signer la passe de 6 dimanche à Michel Millet face à Blagnac qui reste sur une très lourde défaite chez le premier de poule Bobigny.

FEDERALE 1 POULE 4

Le RC Nimes a fait tomber le leader Strasbourgeois et continue donc sa belle série à Kaufmann,où Nimes n’a plus perdu depuis 2014. Ce court mais néanmoins précieux succès permet à Nimes de rester en course aux play-offs dans une poule particulièrement dense où les Nimois recevront des adversaires de milieu de tableau et se déplaceront deux fois chez deux gros de la poule: Lavaur et Mâcon dès dimanche où les Gardois auront fort à faire en déplacement chez le second.

Léo-Pol Platet